Prison Break saison 2 !

Sos médecin. Le retour.

| 0 commentaires

Épisode morphine.

Mouru.

| 0 commentaires

J'en chie putain. Direction sos médecin.

30 ans tout mouru.

| 0 commentaires

J'ai 30ans et je suis mi mort. De mon passage chez le dentiste je suis ressorti avec une ordonnance de medoc et une radio à faire faire. Le prochain rdv étant pour jeudi prochain faut que je tienne avec ça. Chouette. C'est la fête.

J'ai 30 ans.

Et, même s'il est un peu tard, j'aimerais être Mickaël Vendetta quand je serais plus grand.

Mal aux dents ...

J'ai mal aux dents bordel. J'ai mal aux dents bordel. J'ai mal aux dents bordel. J'ai mal aux dents bordel. J'ai mal aux dents bordel. Vivement 8h15 que le dentiste ouvre enfin ! J'en peux plus ! :,(

Rubik's Cube de folie ...

J-5

Et sinon pour mon anniversaire, outre les Tickets Resto, la petite monnaie ou même depuis peu les CB vous pouvez aussi m'offrir Fable 2, Far Cry 2 ou Gears Of Wars 2 ... Ou ça :


Oui, ça je veux bien aussi, mais les deux hein ! :p

J'adôôôre ! :)



Et puis :

Am I Dexter ?

| 0 commentaires

J'ai regardé deux épisodes de la saison 3 de la toujours excellente série Dexter. Pour ceux qui ne connaissent pas encore, il s'agit de la vie d'un tueur en série au quotidien. Alors oui il y prend du plaisir, oui il fait ça comme un vrai psychopathe mais on l'aime notre Dexter. Sous couvert du Harry's code il ne s'en prends qu'à de vilain méchant. Mais le plus intéressant de la série, comme bien souvent, n'est pas là. Non, le plus intéressant c'est comment un être comme ça vie la vie de tous les jours. Comment, tiraillé par de telles pulsions, il arrive à avoir une vie sociale, professionnelle et personnelle à l'abri de tout soupçon. L'illusion d'une vie saine lui permettant d'assouvir ses pulsions sans se faire prendre.

Dans la première saison justement un épisode, marquant, forçait le trait sur son manque d'émotion, sur le rôle qu'il devait jouer aux yeux de tous pour pouvoir être lui le soir venu. Le rôle important du regard des autres, de la société.

En regardant les épisodes de ce soir je repensais à moi. Non, je vous arrête tout de suite, je ne suis pas un tueur en série menant une double vie. Mais je faisais quand même le parallèle avec moi. Je me disais qu'aujourd'hui, avec tous les loisirs qui nous sont accessible, les séries TV (ou la TV en général), les jeux, les magazines, les livres, le ciné, les soirées, les musées et j'en passe, avec tout ça, on pourrait y passer sa vie sans avoir besoin de qui que ce soit d'autre. Et d'être heureux et épanoui comme ça.

Oh, je ne pensais pas comme ça il y a quelques mois, c'est vrai. Mais je me sens un peu comme ça maintenant que j'ai appris à faire devenir pote avec ma solitude. Je regardais Dexter ranger ses affaires de travail et rentrer fissa chez lui, fermer la porte, seul, allumer le PC et "faire son devoir". Il avait fini sa journée de sociabilité professionnelle et pouvait enfin être lui même sans avoir à subir aucun jugement. Sans son travail il passerait pour un paria : "Oh lui il n'a pas de vie, il ne sort jamais de chez lui, c'est louche, je m'en méfie.".

Au début de la série Dexter n'était pas amoureux de Rita, mais il jouait le jeu, pour la société, pour le regard des autres. Il tenait à Rita, il ne voulait pas lui faire de mal d'aucune manière que ce soit et la situation lui allait parfaitement. Rita pouvait aimer quelqu'un et retrouver le sourire après une histoire difficile avec son ex et lui gagnait une parfaite petite vie familliale au passage. Tout le monde y trouvait son compte.

Et là tout de suite, prit pas un gentil coup de barre post week-end je ne sais plus trop où je voulais en venir avec tout ça. Peut-être que je suis encore en train de penser à Julie. Peut-être que c'est ma Rita, qu'on a tous les deux quelque chose à y gagner. Que je pourrais simplement laisser couler, jouer le jeu sans me poser de question et que, comme Dexter, petit à petit, je me laisserais prendre à ce jeu de rôle et y laisser ma vie, mes années j'entends. Regarder un jour mon fils dans les yeux et y voir toute cette histoire.

Dans 10 ans, quand je relirais ce blog (là je me demande vraiment à quoi ressemblera le net dans 10 ans, et si j'aurais vraiment encore la possibilité de lire tout ça dans 10 ans, va falloir que je saugegarde sérieusement tout ça quand même ...) je me dirais peut-être que j'ai bien fait de continuer. Je me dirais peut-être que vachement d'eau à coulé sous les ponts. Je me dirais que j'ai bien changé. Je me dirais que je me posait quand même foutrement trop de questions. Je ne me rappellerais sans doute aucune des allusions que je distille ici ou là et que, volontairement, je ne vous montre/explique pas.

Erf, dans 10 ans ... C'est loin tout ça. Dans 50 ans on sera de vieux croutons, on radotera sur les bons vieux groupe de rap et on ne jurera que sur la Xbox. Le tout via une sorte d'msn virtuel en visio permanante avec le monde tout entier. Faudra que je fasse un billet là dessus tiens, que je le relise dans 50 ans. Ca me fera sans doute bien marrer !

Le même en petit.

Au fait, si je ne donne pas de nouvelles pendant quelques jours, ça peux arriver, sachez que le B!ug existe aussi ne version ... mini ! ;) C'est sur http://leptitblug.blogspot.com/ ça fait longtemps que ça existe (là juste à droite) mais avec l'épisode "Bouygue mon tel et moi" il avait plus ou moins été mis en veille. Mais le voilà de retour, frétillant et vous permettant de garder un oeil plus quotidien sur ce que je deviens. Comme ça on sais que je suis pas (encore) mort.

Hitler indigné par SonGoku !

Je vous avais déjà montré la bande annonce de Dragon Ball et vous vous étiez indigné. Sachez qu'Hitler aussi à du chagrin ...

Allo ?

| 0 commentaires

Ca fait deux fois que j'essaie d'appeler Julie. Comme ça pour rien. D'habitude c'est elle qui appelle, un peu craintive que je l'envoie bouler à cause du fait que je lui ai dit très tôt dans "notre relation" qu'il ne fallait pas qu'on s'appelle non plus tous les jours, pour que ça ne devienne pas une habitude, une routine, qu'on ai plus rien à se dire (on ne passe pas toujours des journées farfelue) mais qu'on s'appelle quand même.

Ce soir c'est moi qui l'ai appelé, comme ça pour rien. C'est bon signe que j'appelle Julie. J'ai l'impression de lui en faire voir de toutes les couleurs à cette pauvre Julie, elle ne me connait pas et ne sait pas ce qu'elle rate du coup. Alors elle ne se rends même pas compte que je ne fais pour ainsi dire aucun effort avec elle. Pas besoin de grand plat pour y déposer les petits puisque même les petits ne sont pas là. J'aimerais avoir enfin de l'emmener voir la lune, lui faire visiter le monde sur une licorne, lui offrir des camions de fleurs (bon, là tout de suite j'ai pas trop les moyens en même temps mais c'est même pas le problème) pour qu'elle puisse s'endormir sur un lit de pétale de rose frais chaque soir. C'est un peu comme ça quand je suis amoureux. Et j'ai depuis le départ la ferme impression que je ne le suis pas. C'est donc un bon signe que j'appelle Julie.

J'ai fait "pleurer les étoiles" la dernière fois que je l'ai vu. Je lui ai dit tout ça, que je ne suis pas amoureux. Je me suis vu prononcer des phrases qu'on m'a déjà dite et que je ne comprenais pas. "C'est pas toi. C'est moi. T'es géniale. T'es super." Et je me suis rendu compte par la même occasion qu'autant elles paraissent hypocrites à entendre, autant elles peuvent être vrai et nous plonger du coup dans le pire des sentiment, le doute. C'est vrai quoi, si elle est si super et géniale que ça, pourquoi alors je ne suis pas amoureux ? C'est vrai quoi, si je suis si génial et super que ça, pourquoi alors elle ne l'était plus ?

Je n'ai pas trouvé de réponse, mais je continu de chercher. Sans lui mentir. Sans lui promettre quoi que ce soit. Sans la manipuler pour je ne sais quelle raison. Sans profiter de sa gentillesse. Et c'est moi qui l'ai appelé deux fois la Julie. Qui vivra verra.

C'est la crise.

| 0 commentaires

Je vous le disais hier, mais la nuit à porté conseil, c'est la crise. Entre les impôts, la taxe d'habitation pharaonique (Ils sont con au gouvernement de nous demander de tout payer en même temps ou quoi ? Ils peuvent pas étaler un peu tout ça non ? De ma vie j'ai jamais eut 1600€ de cash sous la pédale moi ...), les problèmes de voitures et autres joyeuseté je suis à sec. Zero. Nada euros. Que dalle. Peau de zob. Et même beaucoup moins que ça à vrai dire.

Donc je ne sors plus, je vends la wii, les jeux, les accessoires, je ne mange plus, je n'achète pas de jeux, je fini GTA4, je joue à COD4 qu'on m'a prété, j'irais mendier un peu quand il ne fera pas trop froid, j'irais au ciné un peu pour me réchauffer, c'est gratuit, autant que j'en profite, je n'achèterais pas d'alcool, de petit four ou quoi que ce soit, tant pour mon anniversaire que pour Noel, je ne met plus d'essence dans la voiture, je ne vais plus au théâtre d'impro non plus, je ne me lave plus s'il ne pleut pas dehors, idem pour le linge, j'imprime de faux billets (ah non merde, j'ai plus d'encre depuis bien longtemps), je ne vais pas au MGS08, et pas non plus à la Roche.

Enfin bref, c'est la crise, la dépression, la loose, le cancer du colon, plus un rond, la faillite. Pour mon anniversaire j'accepte les tickets resto et la petite monnaie.

Ca pousse.

| 0 commentaires

Je passe toujours le plus clair de mon temps pas loin de StNazaire sur mon chantier de moi que j'ai. Et ça pousse bien pour le moment. Fin des travaux prévu pour dans un mois et demi ... Et il en reste quand même du boulot !

Aï€.

| 0 commentaires

Un millier d'€uros pour les impôts. Quelques centaines pour la voiture et voici la goutte d'eau qui me noiera pour de bon.


Pour ouvrir le courrier, faites comme moi, cliquez dessus. Aïe.

En attendant ...

Et tant qu'on y est ...

Miam !



Et notez que je choisi les versions VOST rien que pour Seb ! ^^

Ca a l'air bien !

Je l'ai pas vu venir celui là ... Et maintenant je l'attends !... Attendez, merde ! Le 23 Octobre ! Et le 24 c'est Far Cry 2 et Fable 2, le 7 Novembre c'est Gears Of Wars 2 ! Et j'en oubli ! Je fais comment moi ?? Et les impôts ??

En attendant ...

PAF : Les photos.

| 1 commentaires

Vous les attendiez sans oser les demander, les voici, les photos choc du PAF le moteur de la veille.



Et oui, je vous l'avais dit (ou pas), c'est pas super impressionnant. Et encore, le capot est ouvert c'est juste pour faire joli. Mine de rien ça prends bien les chocs les Kangoo parceque la voiture de derrière elle faisait clairement pas la même tête, à pisser de partout sur la route, plus de pare choc, plus de phares, plus de radiateur ... On se demande même ou ça a disparu tout ça.

Sinon moi ça va, j'ai pris ma journée aujourd'hui mais c'est surtout parceque c'était l'occasion, je la rattrape demain du coup ... Haha "du coup". Justement, c'est a cou que j'ai mal ... Mais quel comique je fais desfois ! ;)

Sinon le téléphone va bien, je vous en parlerais sans doute plus tard ! ;)

Aujourd'hui j'ai pas mourru.

| 0 commentaires

Vous aviez eut droit à l'épisode "J'ai fini de la payer, elle ne démarre plus". Ensuite c'était "Tiens, ils ont pété mon rétro" puis "Chérie pourquoi ça clignotte de partout quand je tourne la clef ?" et enfin "Oh ça fume !" Voici enfin l'épisode final, celui qui s'intitule "Quand le garagiste fait la grimace, direction la casse."

Ca se passe en montant le pont de Cheviré direction Nantes un soir de boulot. Il y a beaucoup de monde mais MrZéro roule un peu vite en collant peut-être un peu trop le gars de devant. MrZéro pense peut-être à autre chose quand soudain il pile sans crier gare. L'ABS fait son office et même si la voiture est parti un peu en zig zag il a su garder le cap et continu sa route. Un peu moins vite. Un peu moins prés.

MrUn voit ça d'un oeil surpris et pile aussi forcément, il évite le choc mais voit venir MrDeux dans son rétro.

MrDeux pile à son tour et arrive à s'arrêter à 20cm du pare chose de MrUn. Malin MrDeux regarde dans son rétro et voit arriver à toute berzinge MrTrois qui freine, pile et fini même par déraper sur une bonne dizaine de mètre avant de se dire que merde alors, il manque un bon mètre quand même. Ca va faire poc.

Pendant ce temps là MrQuatre sifflote et ne voit rien venir. PAF.

Moi c'est MrTrois. Ca va j'ai rien. Comme MrZéro qui ne n'est pas arrêté, MrUn, MrDeux et MrQuatre vont bien aussi. Les voitures par contre ... MrUn à une petite bosse à l'arrière, MrDeux à vu de bien trop prés l'attache remorque de MrUn. Le dépanneur à fait la grimace. Moi j'ai un peu aplatit l'avant de ma voiture (d'ailleurs l'Air Bag n'a pas sauté. Heureusement sinon je me le serais bien mangé dans ma gueule je pense) avant de me faire aplatir l'arrière dans la seconde. La pédale de frein est bloqué et l'embrayage embraye dans le vide. Voiture HS.

Quand à MrQuatre, n'en parlons pas. Il n'a pas prit le temps de freiner, il nous à bien tous achevé et il a perdu 30 bon centimètres se son moteur ...

Mon patron l'a bien prit. Comme d'habitude, avec un j'm'en foutisme un peu effrayant. En arrivant à la boite il m'a payé un verre (il ma servi un bon Whisky mais je n'ai pris qu'un jus d'orange) et je suis reparti avec un vieux Kangoo. Oui Arnaud, le tiens. Ah oui, si vous n'aviez pas tout suivi, c'est la voiture du boulot qui a (bien) morflé. Ma Clio va bien ! Moi j'ai un peu mal au cou quand même ... Je pense que je vais prendre ma journée demain.

Sinon ça va, le portable n'a rien. Mais c'est une autre histoire que je n'ai pas trop le temps de vous raconter tout de suite, il est 23h et je n'ai pas encore mangé.

Achats des jours précédents ...

J'ai enfin fini de faire le ménach' sur le PC. Au moins 25Go de données parti à la corbeille, ca respire. Des centaines de photos renommées, classées et rangées, des tonnes de souvenirs en dizaines de giga-octects quasi ready pour le gravage définitif en moultes exemplaires pour les archives nationale. Pour Entrevue aussi quand je serais trop une RockStar de la mort et que mon blog fera 1 million de visiteurs/jour.

En attendant je tenais à vous rassurer, j'ai réussi à me procurer les volumes 6, 8 et 9 des incontournables Marvel. Je n'ai lu que le 1er pour le moment mais au moins maintenant je pourrais parler un peu plus sérieusement de Comics, j'aurais lu un peu de l'essentiel, de l'incontournable j'ai envie de dire.


Pis en passant j'ai fait mon foufou, j'ai acheté aussi le Tome 1 de Notes, la BD du blog de Boulet. si vous connaissez pas encore ce blog ... Bah c'est la honte quoi ! Vite : http://www.bouletcorp.com/blog/


Et pour finir mes achats compulsifs je suis passé par Paypal pour m'acheter ça :


C'est le dernier (et le premier ?) album de Milk & Fruit Juice (Ecoutez l'album légalement ICI). Vous ne connaissez pas, c'est normal rassurez vous. Moi je connais parcequ'ils ont fait la musique du générique de Nerdz pour la saison 2. Vous ne connaissez pas Nerdz non plus ! ... Pffff ... Vite : http://nerdz.over-blog.net/ (Bon, le site il pu un peu mais la série elle est bien !)

Ils l'ont fait !

Faire pleurer les étoiles.

| 0 commentaires

Cher lecteurs, cher lectrices, vous qui connaissez l'existence de ce blog. Vous qui frémissez de suivre mes truculentes aventures téléphonique, qui vous foutez de ma gueule quand ma voiture tombe en panne, qui aimeriez peut-être même être invité à mon anniversaire (faite moi signe), oui, vous qui lisez ces lignes tout bêtement, qu'on se connaisse ou non, que vous fassiez semblant de ne pas connaitre son existence ou non, vous là, vous savez forcément ce que représente ce blog pour moi. Pas la peine d'en rajouter. Plus de 10 ans que j'ai internet, plus de 10 ans que je m'efforce d'y laisser une trace, de tapoter, tapoter encore sur mon clavier pour que ça se voit un peu. Sur des chats, sur des forums, des sites perso, des blogs, mon blog le temps passe mais je continu d'avoir ce besoin.

Un poil plus d'un mois que Julie et moi nous voyons dés que possible. Un poil plus d'un moins que je suis son soleil. Un poil plus d'un mois officiellement j'ai une copine.

Si vous relisez les billets précédent le 30 Aout vous saurez que je ne cherchais pas franchement à me caser. Et c'est exactement ce que je dis depuis le début, l'amour on ne le cherche pas, il vous tombe de dessus. Là il a pris forme d'une Julie tout en bisous et elle m'est tombé dessus sans que je le veuille forcément. Oui, c'est moi qui l'ai embrassé. Oui, c'est moi qui prend un malin plaisir à jouer de lumières tamisés, de bougies et de musique jazzy sur fond de coupettes de mousseux bien frais. Mais je ne peux pas m'en empêcher, c'est comme ça, je sors toujours le grand jeu. Jen pourra témoigner.

Un peu plus d'un mois donc et Julie n'est toujours pas informée de l'existence de ce blog. Je me suis demandé si je lui en parlais, et puis non, c'est mieux comme ça. Je garde mon jardin secret. Elle finira surement par le découvrir, par elle même, par moi, par un(e) de ses amie(e)s qui aura eut l'idée saugrenue de me Googler (oh putain il y a un branleur de 16 ans qui s'appelle tout comme moi !! Et un prof de Collège à Toulouse aussi !). En attendant, entre le boulot et Julie ça ne me laisse plus trop de temps pour me poser, tranquillement, sans rien d'autre à faire, devant le PC, pour écrire ce qui me passe par la tête ici même. Voilà donc pourquoi ça se fait un peu léger les mises à jour ces derniers temps. Et puis la rentrée des séries TV à eut lieu aussi hein ! Dexter, Californication, How I Met Your Mother, Heroes, Nerdz ... Pis NoLife aussi, un peu de TV, pis le boulot toujours ... enfin c'est pas simple quoi. Et moi qui ai prit gout à ces moments tranquille avec un peu de musique et le lit qui m'attend ça me fait vraiment bizarre de me retrouver "en couple".

Quand je regarde Julie dans les yeux je vois des étoiles. Des tas d'étoiles, des milliers, des milliards. Si c'était des dollars il n'y aurait plus de crise financières depuis longtemps. Je les vois depuis la toute première fois où je l'ai vue. Bien avant le bisous. Bien avant que je lui sorte le grand jeu. Bien avant que freine un peu aussi.

Quand je me regarde dans le miroir je ne vois pas (encore ?) ces étoiles. Julie est une fille "comme j'aime". Je l'ai déjà dit et je ne peux que le répéter. C'est un peu le stéréotype de la fille que je décrivais dans ma description de ma femme idéale :

"La femme de mes rêves c'est une fille pleine de vie, souriante, pétillante, intelligente, passionnée, c'est très important ça, ça la rend passionnante. Elle aime à la fois les soirées pépère à regarder une bonne série ou un film sous le plaid du canapé, les soirées un peu bruyante pleine d'ami(e)s, un verre dans un bar branché mais où on peux quand même parler, elle aime le cinéma en VOST et la bonne musique qu'on ne trouve pas forcément en boite de nuit. Bref, elle est géniale et je l'aime. Normal, c'est la femme de mes rêves."


Elle est gentille, attentionné, souriante, caline tout ce que vous voulez ... Et pourtant. Vous l'aurez surement compris : Je n'arrive pas à ressentir "l'étincelle". Elle ne me manque pas quand elle n'est pas là. Je ne passe pas mes journées à penser à elle. Et plus je vois des étoiles dans ses yeux, plus je me laisse faire dans ses bras, plus je panique.

Je lui ai déjà dit que ça allait vite, que d'habitude je laisse plus ou moins volontairement les choses trainer des semaines avant de me lancer, que je ne cherchais personne, que j'étais bien célibataire, que ça me faisait peur, que je ne voulais pas lui faire de mal. Mais rien de change, il y a toujours ces millions de milliards d'étoile dans ses yeux et je vois son petit cœur fragile là entre mes mains. Pascale pleurait quand on se séparait une semaine durant (au début en tous cas ^^), Julie n'en est pas là mais ce n'est pas pareil.

J'essaie d'en faire moins, d'être moins attentionné, moins câlin, mois ci et moins ça. Mais je n'y arrive pas. Je suis toujours là à me proposer pour aller chercher les croissants le matin, à lui apporter une robe de chambre si je vois qu'elle a froid, à lui remettre la couette sur les pieds avant de partir bosser tôt le matin. Je ne sais même pas capable de ça. Alors vous m'imaginez capable de jouer au connard ? De la quitter ? De voir les étoiles mouiller ses joues ?

Je passe des bons moment avec elle, on parle, on rigole, on se repose, on se câline ... Mais j'ai déjà été amoureux, je sais ce que ça fait. Et ça ne me le fait pas.

Je ne sais pas si c'est elle le problème, où moi tout simplement. Bien habitué à ma petite et nouvelle vie de célibataire. Peut-être me suis-je immunisé à l'amour, au manque, à l'engagement. Qu'en sais-je ? J'en serais capable. Est-ce possible ?

Tout le monde m'a dit de ne pas me poser 1001 questions, alors je me suis lancé. Et depuis je m'en pose encore plus. Vous n'aviez sans doute pas pensé à ses yeux. A ces étoiles.

J-21

| 3 commentaires

Je repense à cette histoire d'anniversaire. Les idées que je m'en faisait il y a quelques semaines. L'ambiance que j'imaginais. Je n'aurais pas ça. Pas avec les gens sur ma liste. Non pas qu'ils ne soient pas bien ces gens là, forcément que non sinon ils ne seraient pas là, mais j'ai beau tourner le problème dans tous les sens ça ne se passera pas comme je l'imagine. Alors j'annule tout.

Les gens que j'ai envie de voir en ce moment ne se connaissent pas. Ils ne viennent pas du même monde. Ne sont pas de la même planète et même s'ils s'entendraient peut-être je pense être leur seul point commun finalement. Alors rassembler tout ce beau monde autour de je ne sais quoi et laisser l'ambiance monter comme les bulles dans une coupette de champ', je n'y crois pas trop. Alors j'annule tout.

Au lieu de préparer une bonne petite soirée, avec plein de gens, du bruit, de l'alcool et un mot d'excuse pour les voisins j'en ferais plusieurs. Avec moins de gens, moins de bruit, moins d'alcool. Comme ça ça sonne moins anniversaire, on évite les cadeaux et les absents.

Il y aura déjà une bonne soirée à la boite le 24 (enfin normalement). Un resto en famille le 25 et pourquoi pas un diner entre ami(e)s le 26. Arnaud et Alvina, vous êtes dispo ? ;)

Prison Break ?

Ou pas ...


Oui je sais. J'ai pas eut trop le temps récemment.