Le bon temps.

| 1 commentaires

A l'annonce de Street Fighter IV mon sang n'a pas fait un bond (ni deux). Le trailer était magnifique, mais Street, et les jeux de combats (et de voiture) en général, je n'ai ni le temps ni le niveau de la grande époque sur SNIN. C'était vraiment le bon temps. Le temps perdu chaque soir en rentrant du collège avec Rodrigue à regarder la demo du jeu tourner en boucle sur l'écran 33cm du SuperM des étoiles pleins les yeux. Avoir réussi à éxpliquer à mes parents qu'il fallait revendre la mégadrive pour acheter la SNIN et enfin, enfin, l'allumer et voir Street s'afficher sur mon écran à moi, la manette à la main. Je me souviens encore des frissons. J'en aurais presque pleuré de bonheur. C'était la belle époque, ces coups de poing sur l'écran ou sur le lit, cette haine véritable à l'égard de Bisons, cette fin spéciale pour avoir fini le jeu sans perdre un round en difficulté maximum, ces milliers de versus avec mes frères, ces victoires, ces défaites, ces émotions ... Street 2 c'était le bon temps, mais Street 4, j'ai pas le temps. J'ai pas le courage. Enfin, pas à 70€. Mais quand je suis tombé dessus à 30€ je n'ai pas eut à réfléchir longtemps !


Ce soir Ken et Ryu, mon frère et moi, se sont remis des mandales pleins la tronche et ce fut bon. C'est fou comme les reflexes d'antant, les hurlements de victoire ou d'injustices peuvent se remettrent à fuser bien vite devant un jeu pareil ... Bien sur je n'ai plus le niveau d'antant. Ca reviendra, ou pas, mais ce jeu reste une légende et ça fait vraiment un plaisir sans nom que de le retrouver presque 20 ans plus tard en si belle forme. Comme Tetris DS, ce jeu est ultime.

Achat du jour !


Et le tout pour 50€ ! Merci Amazon.co.uk :D

... Et pendant ce temps là j'ai toujours pas eut une seconde pour jouer à GTA LD ... Ni pour avancer un poil à Lost Odyssey d'ailleurs. Ni pour finir Dea Space. Jouer ne serais-ce qu'un peu à Gears 2, Rock Band et j'en oubli ... :/ Rhoo les filles !

En attendant ...

Inside Gargamel Corp.

| 1 commentaires

Quand Schtroumphe malade se présenta dans la grotte pour demander une dernière fois ses sous, il avait tout prévu, quelques podcasts dans le téléphone, le casque qui va avec, un bouquin dans la voiture, elle-même garé dans l'allée, là ou ça gène bien si quelqu'un à besoin de rentrer/sortir pour aller travailler. Il était pas pressé et était bien parti pour rester là quelques temps. De plus il avait bien choisi son heure, 12h, tiens, c'est l'heure d'aller manger non ? C'est con ça ... Moi je bouge pas sans mon argent.

Passé le frisson du "Oh merde encore lui, il vient cherché ses sous." elle me souri comme s'il passait simplement dire bonjour en passant.

- Et bien ça fait un moment que je ne suis pas venu ici moi, Bonjour.
"Bonjour."
-Et bien je viens chercher mes sous.
"Ah ! Et bien (oui, tout le monde dit "Et bien" et bien je vous merde) justement, j'étais entrain de préparer les feuilles de paye, je leurs envoie dans l'après midi et vous aurez vos sous lundi."
- Ah et bien c'est cool, mais moi je viens les chercher maintenant en fait ...
"Oui mais pas maintenant, repassez lundi vous aurez tout ça."

Sur le moment Schtroumph malade sourit en se rappelant quelque mois auparavant il aurait simplement dit "Ok, et bien à lundi alors." mais pas là non. Même pas en rêve.

- Oui mais non, moi je veux mes sous maintenant.
"Mais je ne peux rien vous donner moi !"
- Mais si, vous me faites un chèque, je vous signe un papier et hop, c'est réglé !
"Je ne peux pas faire ça, je n'ai pas mon chéquier !"

Là Schtroumph malade pouffa un peu quand même. Pour en arriver là faut vraiment qu'elle soit à court de mensonge, on touche le fond. C'est bon.

- C'est pas grave, faites moi un virement, ça prends 2mn.
"Mais je ... Je ne peux pas faire ça, faut passer à la banque, signer des papiers et ..."
- Mais non, sur le PC là derrière ça prends 2mn, je sais très bien comment ça se passe ...
"Mais non, je n'ai pas de chéquiers et il faut passer à la banque pour faire un virement ...
- Oh bah vous savez, moi je suis malade, j'ai ma journée, je suis pas pressé, il est midi ça tombe bien, vous avez largement le temps de passer à la banque, je vous attends là ...

La banque étant effectivement à 3mn à pied et fermant à 12h30, elle était prise au piège. Schtroumph malade win.

"Mais je pensais que c'était à MaîtreD de vous donner l'argent, c'est pas à moi de payer ..."
- Non, MaîtreD m'a dit lui même, j'ai même un mail sur moi qui l'écrit noir sur blanc, qu'il faut que je vous demande l'argent à vous avant de passer à des choses moins rigolote, huissier & co.
"Oh, bah je vais les appeller pour savoir ..."

Schtroumph malade se dit qu'elle était vraiment trop forte. Le coup du faux numéro de téléphone à faire semblant de tenir une conversation arrivant à la conclusion qu'il fallait que j'attende encore c'est fort et ça mérite presque le respect. Mais non.

(Au téléphone) "Oui, donc c'est à moi de payer ? Oui ? J'ai la trésorerie oui ...
(Raccroché) donc c'est bien à moi de payer, je ne comprends pas pourquoi ils me demandaient les bulletins de salaires. Je vais vous faire un virement."
- Oui, moi ça me va, vous m'imprimer l'ordre de virement et c'est bon.

Schtroumph malade se retenu de souligner que "Tiens, c'est marrant maintenant vous pouvez faire un virement directement avec le PC ?" en se disant que si. Ca arrivait vraiment.

"Voilà, c'est fait. Ca c'est pour vous."
- Vous voulez que je vous signe quelque chose ?"
"Oh, et bien signer une copie"
- D'accord.

-o-o-o- -O-O-O- -o-o-o-

Et c'est ainsi que se termina cette truculente histoire ... Halleluia. Ca se fête ...

Gargamel Corp is down !

| 3 commentaires

Il était une fois de joyeux lurons qui travaillaient en chantant chez le vilain Gargamel. Gargamel ne leur disait pas, mais en plus que de leur parler comme des chiens la plus part du temps et bien il ne leur payait pas les congés payé dites donc ! Rhooo le vilain Gargamel !

Quand les joyeux luron décidèrent de démissionner ils se rendirent aussitôt compte de la supercherie et ce fut le début d'une longue aventure ...

Un vendredi sur deux ils retournaient dans la grotte de Gargamel pour demander leurs sous gentillement mais celui-ci, trop malin sans doute, préférait envoyer sa fille, maitresse ninja du mensonge afin de noyer le poisson. Il n'y avait jamais de problème enfin si, mais ça sera bon à coup sur pour demain, enfin lundi ou mardi quoi.

Et puis rien ne venait jamais. Après quelques mois, après avoir prévenu, les deux laron demandèrent au tribunal des prud'hommes de faire quelque chose.

Ca prit du temps, 6 mois ou quelque chose comme ça, mais le tribunal fini par trancher, Gargamel doit payer. Tous les sous mais aussi des indemnités de retard de paiment et autres pénalité de retard journalière. Mais malgrès tout ça, rien ne venait pour autant. Sous le joug d'une liquidation judiciaire Gargamel Corp était en plus suceptible de disparaitre du jour au lendemain, emportant avec lui tous ses trésors ...

Les pénalités journalières ayant atteint leur maximum les joyeux luron décidèrent de passer à la vitesse supérieure. Après une dernière visite de courtoisie dans la grotte, ça sera avocat, huissier et/ou tout le toutime. Même s'il fallait sortir des sous pour se faire payer, ils se feraient payer.

Et là, surprise ...


Ca a marché !
Ils furent riche et eurent beaucoup d'intérêt ! :D

En attendant ...

Achat du jour !


GTA ... Bah ouais quoi, pas le choix coco ! Back to Liberty City Baby (enfin, demain au mieux, le temps que ça télécharge tout ça ...) ! Et puis "L'Histoire sans fin" ... comment faire sans ?! Le héros s'appelle Bastien quoi !

Et puis et puis ... l'objet mystère ! Non, ce n'est pas un kilo de cocaïne, mais vous verrez bien :



Edit : Ah ouais c'est sur que vu comme ça il est beaucoup moins mystère l'objet ! ^^;

[OMG] Papa à 13 ans.

J'en fais pas souvent des posts comme ça, mais franchement, faut le voir pour le croire ...



Je trouve ça hallucinant que l'humanité tout entière ai pu laisser faire quelque chose comme ça ... Laisser un gamin de 12 ans (à l'époque) jouer à un touche pipi suffisament avancé pour qu'à 15 ans sa "camarade de touche pipi" tombe enceinte, ne pas lui donner la pillule, ne pas la faire avorter ... et puis lâcher tout ça devant les caméra ensuite ... OMG.

Je sais bien que je participe (oh, si peu ...) en diffusant à mon tour cette vidéo mais franchement, comme je dit plus haut, faut le voir pour le croire, et se rendre compte.

Le nouveau générique des ...

| 1 commentaires

... Simpsons !!



Ca faisait quand même 20 ans qu'on se tapait le même !! Et en plus j'adore ! :D
(Et merci de faire péter ça en full screen et avec du champagne SVP.)

Le buzz monte ...

Et oui les enfants, Le B!ug à trop de l'influence wesh gros ! Le buzz monte ! Je vous en parlait déjà ici et ! ^^;



Moi j'ai envie de dire ... Elle fait tout pour le faire monter, alors bon ...

Achat du jour d'avant hier.

 
Je ne dit pas merci à Mr.Ikea ... Si on ne peux même plus accompagner son frère dans son magasin sans se faire extorquer plus de 70€ sur sa carte bleu pâle (Je vous ai épargné les chaises et autres oreillers) ... Et je vous rassure, les chaussons rose, c'est pas vraiment pour moi ! :p

La Seigneuresse des CD/DVD.

| 0 commentaires

La première fois que Camille est venue chez moi elle m'a demandé, voyant le box collector des Deux Tours dans ma mirifique Billy rouge : "Tu aimes le Seigneur des Anneaux ?" ... Pensant à une question piège du genre "T'es trop un nolife qui se déguise en hobbit le WE ?" j'ai baragouiné que "Oui, mais que bon, tu vois, j'ai même pas le 1 et le 3, faut vraiment que je les rachètes quand même" ... En fait elle est fan.

La première fois que j'ai été chez Camille je suis resté scotché devant les 6 DVD Star Wars posé là sous la TV. Elle m'a raconté qu'elle les avaient eut avec un programme TV et qu'une fois elle avait du faire quasiment toutes les librairies de Nantes pour trouver le sacro saint DVD pour finir par le trouver juste à coté de chez elle.

Camille aime Le Seigneur des Anneaux. Camille aime Star Wars. Camille aime Le Tombeau des Lucioles. Camille a aimé Sin City. Camille aime Archive. Camille aime Tryo. Camille aime des tas et des tas de trucs que j'aime. On a des tas de CD/DVD en commun. Et en plus elle fait super bien les pâtes à la tomate ...

Bon, elle n'a pas aimé plus que ça American Beauty et Wall-e mais que voulez vous, elle peux pas être parfaite non plus ! :p

Le fil et l'aiguille.

| 2 commentaires

Et j'en suis où donc ? Avec Camille.

Tout a commencé quand je me suis mis à être partant pour tout, dire oui à tout, open, sans prise de tête. De fil en aiguille j'ai croisé la route de Solène, elle n'avait pas trop le temps, elle m'a invité à la voir jouer dans la Troupe du Malin dans un petit bar à Nantes. J'y ai été, j'ai découvert cette troupe de fou furieux et j'en suis tombé amoureux. De la troupe, pas de Solène, enfin, j'aurais pu, c'est vraiment un petit bout de fille magnifique mais son coeur était déjà prit et je ne suis franchement pas du genre à m'imposer. J'ai continuer à aller les voir jouer, encore et encore. J'ai commencé à reconnaitre leurs têtes de troublions puis leurs prénoms, de fils en aiguilles ils ont même fini par connaître le mien c'est vous dire.



Et je ne sais même plus pourquoi je vous parle de tout ça ... Ah oui, la théorie du Oui. Celle qui m'amène à Camille. Je sais que ça peux paraitre capillo-tracté mais j'aime à penser que sans tout ça elle ne serait pas là. Notre deuxième RDV c'était bien au théâtre non ?

Enfin bref, le fil et l'aiguille ont fait leur œuvre et en ce jour de St Valentin je commence déjà à me rendre compte d'une chose, l'idée de la voir sortir de ma vie comme elle y est rentré commence à me faire peur. Et ça me fait déjà peur.

Tout ces billets pour dire haut et fort que je ne comprenais plus le pourquoi du comment de l'intérêt d'être en couple "L'un accroché à la jambe de l'autre" ... J'aime beaucoup être accroché à sa jambe quand elle est accroché à la mienne. J'aime quand elle me dit que je lui manque. J'aime lui dire qu'elle aussi me manque. Et dieu sait que je ne le dirait pas si ce n'était pas vrai.

J'ai finalement, et à la surprise générale, rencontré sa puce jeudi dernier. Elle était un peu malade et prise d'une quinte de toux après avoir été se coucher et Camille a fini par la relever. Rien n'avait donc été prévu, organisé ou quoi que ce soit ... Mais ce n'est pas plus mal comme ça je trouve, au moins c'est fait. Et le moins que je puisse dire, c'est que même fatigué, malade et timide la petite en a a revendre. Qu'elle est mignonne ! Et du haut de ses 4 pommes vas-y que c'est bon elle n'est plus malade quand on lui parle de supo, vas-y que t'as pas éteins la lumière de la cuisine, vas-y que le sirop doliprane est moins bon que le sirop à la fraise ... Sacré bout de femme ! :D

J'essaie d'éviter les smileys mais franchement, elle le mérite bien. Et ce n'est pas pour flatter la mère que je dit ça. Elle a beau avoir été mise au courant du blog aussi tôt que possible, je ne peux que constater son manque de curiosité à ce propos. Tant pis pour elle, tant mieux pour moi, ça restera encore pour moi un espace de liberté. Je pourrais dire par exemple qu'il me tarde que sa fille ne soit plus un frein à nos soirées. Ne pouvoir se voir qu'à partir de 21h30, ça fait un peu tard par moment. Mais bon, je ne m'en fait pas un soucis non plus. Pour le moment tout se passe très (trop ?) bien et c'est très bien comme ça.

Tu vois mystérieux -dallo, ça psychote pas, ça sent juste de petites ailes lui pousser dans le dos, ses pieds perdre de plus en plus le contact avec le sol, à juste peur de perdre l'équilibre et de se crouter plus vite que prévu. Je vais avoir besoin de l'aide de Camille sur ce coup là ...

:)

PS : Ah ouais, si elle n'était pas là aujourd'hui, c'est qu'elle avait un anniversaire en famille sur Angers, prévu de longue date. Et oui, j'y crois ! :p

Je suis un Yes Man.

| 0 commentaires

Je sors à l'instant du ciné. J'ai été voir Yes Man. Oui, je sais.



Le pich officiel c'est :
YES MAN
AU CINEMA LE 21 JANVIER 2009
Carl Allen (Jim Carrey) est au point mort. NO future… jusqu'au jour où il s'inscrit à un programme de développement personnel basé sur une idée toute simple : dire OUI à tout! Carl découvre avec éblouissement le pouvoir magique du "Yes", et voit sa vie professionnelle et amoureuse bouleversée du jour au lendemain : une promotion inattendue, une nouvelle petite amie… Mais il découvrira bientôt que le mieux peut être l'ennemi du bien, et que toutes les occasions ne sont pas bonnes à prendre…

Alors oui, je sais, ça a l'air un peu con comme ça. Encore un film "comique" américain. Et avec Jim Carrey en plus. Et ce n'est pas un compliment. J'adore Jim Carrey (Thruman Show, Eternel Sunshine ...) mais il m'a suffit de voir The Mask une fois pour avoir eut ma dose de son coté comique ... Mais j'y ai été quand même. J'ai tourné en rond pendant 10mn pour me trouver une place à 10km de la salle, j'ai fait autant de queue pour au final pouvoir rentrer sans payer (j'ai une carte illimité), j'ai constaté la vétusté du Pathé Atlantis au passage (mon dieu, on dirait une salle US avec du pop corn partout et des sièges usés comme la moquette sur le sol ...) et je ne regrette pas. Pourquoi un tel acharnement de ma part ? La réponse c'est le but de ce billet ... 2s, je vais surveiller les pates.

En fait, quand j'ai appris l'existence de ce film ça m'a tout de suite fait tilt. Il y a quelques mois en effet, c'est exactement la théorie qui j'ai accepté et appliqué jour après jour. Dire oui à tout ce qui se présente.

Je vais encore revenir une fois dessus, mais quand Pascale m'a quitté, pour célébrer ma nouvelle vie, entre deux coups de déprime, je me suis lancé "A partir de maintenant je dit systématique oui à tout ce qu'on me propose".

J'ai fais des soirées un peu pourri, pris des verres un peu long, bu un peu trop mais, petit à petit, j'ai tracé mon chemin, appris de nouvelles choses, me suis fait de nouveaux amis (Arnaud si tu me lis), découvert des trucs et quand j'y pense, ça me mène vraiment à ce que je suis là tout de suite maintenant, à avaler quelques fraises Tagada comme dessert tout seul devant mon écran un soir de St Valentin.

Tiens, ça me rappelle quelque chose ...


En attendant ...

En attendant ... Le retour !

Je vous avais déjà initié au HipHop H.I.P.H.O.P roots cahuèt' West Coast d'Amandine. Pour tout vous dire, je pensais que son frère (ou qui sais-je encore) avait posté la vidéo sur le net pour se foutre de sa gueule ... mais non !


Comme les autres.

| 3 commentaires

Il y a un peu moins d'un an je me plaignais de n'avoir plus le gout à rien. A quoi bon regarder un film, profiter du soleil, manger, rire, bouger, parler, respirer. Petit à petit j'ai commencer à oublier le pourquoi du comment, j'ai commencé à me poser moins de question, vivre pour moi, aller au ciné pour moi, me crouter devant la TV juste pour moi, rire pour me faire plaisir, profiter du soleil pour me faire du bien, la belle vie quoi.

Il n'y a pas si longtemps je vous disais même que j'avais complètement oublier l'interet d'être en couple. Pourquoi chercher à tout prix à vivre l'un accorché à la jambe de l'autre alors que seul tout est finalement tout aussi cool ?

Et puis Camille, ses beaux yeux et son étourdissant sourire sont arrivé sans que je ne demande rien encore une fois. Ca fait plaisir et c'est réciproque même si rien est joué, rien ne le sera jamais d'ailleurs, mais pourtant je dois maintenant me poser des questions, imaginer des trucs sympa, sortir, proposer, retrouver les fondamentaux, les routines de cette vie à deux que j'ai tellement oublié. Et je suis perdu. Pas perdu dans le doute, les questions ou l'incertitude non, perdu dans ce nouveau quotidien, ce jeu de séduction permanent, cette promesse d'une vie heureuse et radieuse, pleine de joies, d'imprévus, de rires et de câlins.

J'ai réalisé ce matin qu'on avait à peine mit le nez dehors ce WE. Elle avait beaucoup de sommeil à rattraper certe, mais sincèrement je n'ai pas même le souvenir de m'être dit qu'on aurait pu faire ci ou ça. Je n'avais tout simplement aucune idée. Je suis à sec et je n'ai encore rien proposé.

Alors oui, elle ne se plaint pas. Oui elle pourrait aussi proposer des trucs, et elle ne s'en priverais pas si une idée lui passait par la tête. Oui, c'est pas simple non plus de trouver des trucs originaux à faire les soirs de semaine sans se coucher à pas d'heure mais mais mais ... Je ne sais pas. Je pense que je me trouve chiant. Je m'en cache au quotidien, mais quand quelqu'un me fréquente un peu trop, ça me reprends. Je me trouve chiant. Il parait que c'est faux, mais j'ai bel et bien cette peur au fond de moi, je l'ai toujours eut et rien n'y fera jamais rien je pense. Alors je me bas au quotidien pour toujours trouver un truc à faire, une activité, tout pour détourner l'attention, ne pas dévoiler l'évidence trop rapidement, me laisser une chance, l'arnaquer le plus longtemps possible. Je me trouve chiant elle finira bien par s'en rendre compte. Comme les autres.